Tu veux monter ou descendre la page ?
Au Paradis des Canaris | Messages du jour: 28 Discussions: 53,951 | Messages: 482,203 | Membres: 13,820 | Connectés: 241 | Nouveau : parfum52 (Bienvenue!)

Consultez notre blog, il regorge d'un tas d'informations interactives et ludiques sur les canaris ! Cliquez-ici ou appuyez sur la touche F1 de votre clavier pour afficher votre Tableau de bord Cliquez-ici pour consulter les articles rédigés par nos membres, ils regorgent de conseils et d'informations utiles ! Afin de mieux te connaitre et de rendre le forum plus convivial, présente toi en quelques lignes dans ce forum ! Merci
Au Paradis des Canaris, pour que la passion de la canariculture ne cesse d'exister !

www.bourse-oiseaux.com

Forum Utilisateurs connectés Blog
Annonces
Réduire Image
Messages du jour Discussions suivies Marquer les forums comme lus
Précédent   Au Paradis des Canaris > Autres Oiseaux > Becs Crochus
Ornibird - Perle Morbide Changer votre avatar
FAQ Membres Recherche Messages du jour Marquer les forums comme lus

Notices

Tout savoir sur la reproduction chez les canaris Préparation à l'élevage des femelles Comment dois-je m'y prendre avec les oeufs ? Problèmes de conception de l'oeuf et mal de ponte
Calendrier de pontes jusqu'au sevrage Fiche d'élevage à apposer sur la cage Comment baguer les jeunes oisillons ? L'évolution des jeunes de 1 à 25 jours
Qu'est-ce le point noir, dit "Black punt" ? Les oeufs de la ponte à l'éclosion Comment nourrir les jeunes à la main ? Problèmes alimentaires pendant l'élevage des oisillons
Comment différencier un mâle d'une femelle ? Poser un diagnostic sur l'état de santé d'un canari Maladies les plus fréquentes chez le canari Autres questions ? Cliquez-ici

REMISE SUR ORNIBIRD.COM (pour les membres du forum en rentrant le code suivant : WELCOME)

Ornibird.com - Tout pour vos Oiseaux !

Poser une question sur le forum Comment ajouter une photo sur le forum ? Effectuer une recherche sur le forum

Ouvrir une nouvelle discussion Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 12/05/2018, 15h17   Afficher une version imprimable   (1)
maloute45
Raspberry and Plum

 
Avatar de maloute45

A.J.M.Léon
Sexe: Homme
Métier: Retraité SNCB - Responsable département Confort TGV - Thallys - Eurostar - Ice.
Inscription: novembre 2007
Messages: 10 208
Ville: Hainaut
Pays: Belgique
Club: AOB

Elevage et entretien de la Perruche ondulée.

ELEVAGE ET ENTRETIEN DE LA PERRUCHE ONDULEE
(Melopsittacus undulatus)


Wellensittich_gould_1840.jpg 3049003364_a68744fba5.jpg


Pour la petite histoire :

Les premières Perruches ondulées furent importées en Europe par John Gould en 1840
et peu après elles se sont reproduites en captivité.
En Australie, on gardait déjà ces oiseaux en cage ainsi qu'en volière et des succès d'élevage
avaient déjà été notés bien des fois.
Bientôt ces gentilles petites Perruches au gazouillis charmant acquirent une popularité
immense et spécialement en France, on trouvait de grands élevages, comparables à des
"fermes d'oiseaux", où les Perruches ondulées étaient élevées en quantités industrielles.

1280px-Melopsittacus_undulatus_flock_4.jpg 1280px-Melopsittacus_undulatus_flock_6.jpg

Ces oiseaux connurent la grande vogue, et chacun voulait posséder un couple où du moins
un exemplaire, malgré l'élevage en masse et les importations très importantes, la demande
dépassait largement l'offre.
Ceci explique, pourquoi le coût de ces oiseaux resta longtemps très élevé.
Les importations et les reproductions massives virent pourtant mettre un terme à cette
situation et le coût baissa.
Néanmoins, il s'avéra peu après que certains de ces oiseaux élevés montraient un plumage
aux teintes aberrantes, qui furent à nouveau vendues à prix d'or et qui faisaient la fortune
des spéculateurs.

J'ai peine à croire, que les premières Perruches ondulées bleues virent le jour il y à 110
années déjà.
On les a exposées pour la première fois au Royal Horticultural Hall à Westminster.
Après la première guerre mondiale, plusieurs mutations furent fixées et marquèrent le
début d'une nouvelle période dans l'élevage de cette espèce.
Grâce aux recherches du Dr. Duncker et du Dr. Steiner, l'hérédité de ces diverses couleurs
fut élucidées et les amateurs sérieux pouvaient enfin pratiquer l'élevage dirigé des diverses
mutations.

30fb28c3.jpg thW144QMFP.jpg

Entretien :

La Perruche ondulée n'est nullement exigeante, ni pour ce qui concerne son logement ni
pour son menu.
L'amateur peut trouver plusieurs solutions pour loger ses oiseaux, quant à l'alimentation,
on trouve dans le commerce plusieurs mélanges spécialement étudiés pour cette espèce.
Plus la cage sera grande, mieux les oiseaux seront logés.
Si l'on dispose d'un local assez grand, on peut y placer des petites volières où chaque couples
aura ainsi son domaine.
En général, un couple en très petite cage ne montrera aucun désir de nicher, alors que la
reproduction constitue un événement fascinant qui intéressera aussi les enfants et pour les
initier aux mystères de la vie.

Pour ceux qui disposent de place, la volière extérieure sera a préconiser, et le Perruches
ondulées y vivent aussi plus naturellement.
N'importe quel bricoleur est capable de construire une volière convenable, bien adaptée
au style de la maison, du jardin et de son entourage.
il faudra de préférence orienter la volière vers l'est, jamais vers le nord.
L'aménagement sera simple et discret, et la partie extérieure ne comprendra aucun buisson,
qui serait très vite grignoté par les becs actifs.

Seul les petits sapins peuvent décorer la volière des Perruches, elles ne parviendrons pas à
grignoter les aiguilles en un temps record.
Si l'on veut garnir la volière de végétation vivace, on pourra choisir le troène, les saules, les
sorbiers, qui ne coûtent pas très cher et qu'il est facile de remplacer de temps en temps.
Dans un coin de la volière extérieure, on pourra aussi semer de l'avoine, du blé du maïs ou
du seigle.
Quoique ces plantes n'atteindrons probablement jamais leur maturité, elles ont leur utilité,
car les pousses vertes constituent un appoint alimentaire bénéfique pour la santé des oiseaux.

POLYGONUM-AUBERTII-DSC_0933-Copyright-Minier-681336-1.jpg

D'autre part, un revêtement en béton ou en carrelage du sol, permet un entretien plus facile,
recouvert d'une bonne couche de sable blanc grossier, dans ce cas il sera bon de placer dans
la volière des bacs où l'on sèmera et plantera la végétation, tandis que l'on peut prévoir des
plantes grimpantes (Renouée grimpante ou Fallopia aubertii) dans les coins.
On trouve dans le commerce des bûches évidées, revêtues de leur écorce, qui donnent le plus
bel effet dans la volière.
En général, ces jolies bûches sont assez petites et difficiles à entretenir.
Beaucoup d'amateurs préfèrent présenter des nichoirs en bois assez épais, dont le fond mesure
15 X 20 cm. environ et dont la hauteur est d'environ 20 cm.
Le couvercle amovible permet un entretien facile et le contrôle des nichées, tandis que l'on
peut placer sur le fond un double fond en bois épais et pourvu d'un léger creux, destiné à
recevoir les œufs.

elmato-10168-nichoir-pour-perruche-contrepla.jpg Nid-ondulée-bébés-2.jpg

Ce creux sera de préférence placé au côté opposé à l'entrée, de façon à ce que la femelle
qui rentre dans son nid, ne tombe pas directement sur les œufs, mais bien sur une surface
plate du double fond.
Ces nichoirs horizontaux sont nettement à préférer aux nichoirs verticaux, où la femelle
risque de casser ses œufs et où les jeunes n'ont pas assez de place.
Si la volière loge plusieurs couples, il est absolument nécessaire de présenter des nichoirs
du même modèle et le nombre de ces nichoirs doit être au moins le double du nombre de couples.
Il faut éviter de laisser dans la volière des femelles en surnombre.
Ces deux dernières précautions éviterons les querelles qui, malgré tout, peuvent toujours
se présenter dans un élevage en colonie.

Lorsque les oiseaux viennent en condition d'élevage, la cire du bec devient d'un bleu assez
foncé chez les mâles et d'un brun noisette chez les femelles, du moins chez la plupart des
variétés.
Le meilleur moment pour commencer l'élevage à l'extérieur est le mois de mars.
Afin de prévenir une ponte trop précoce, il sera bon de séparer les mâles des femelles à l'aide
d'une cloison amovible qui sépare la volière en deux parties.
Les sexes seront réunis vers la fin de février.

L'amateur qui désire se spécialiser et élever des oiseaux de bon type et de variétés déterminées
devra pratiquer l'élevage en cage mesurant environ 60 à 70 cm. de long.
D'autre part, celui qui veut simplement s'amuser à regarder vivre les gentilles Perruches
ondulées, pourra laisser les couples ensemble dans une volière, tout en veillant à écarter
toujours les mâles ou surtout les femelles superflus et non accouplés, qui peuvent donner
lieu à des batailles mortelles.

En plus du mélange de graines sèches, les Perruches recevront journellement des semences
fraîches de graminacées, de céréales ou d'herbes sauvages.
Lorsque les jeunes doivent être élevés, il faut présenter en outre du pain au lait, du mouron
et d'autres graines sauvages.
Il est bon de contrôler régulièrement les nids, car certaines femelles sont très négligentes
et ne nettoient pas leur bûche, parfois les pattes des jeunes son encrassées, ce qui peut
entraver un bon développement, il faut donc nettoyer les pattes et aussi le bec des jeunes,
si nécessaire.

externe.jpg

Si une nichée comprend un grand nombre de jeunes, on peut en confier quelques uns à un
autre couple ayant moins de jeunes, ceci après les avoir bagués.
Il faudra baguer les jeunes vers l'âge d'une semaine, toutefois cela dépendra de sa croissance
La bague fermée est annotée dans un registre d'élevage, cela servira à identifier les oiseaux.
L'envol a lieu vers l'âge d'un mois, mais les parents nourrissent encore les jeunes pendant
deux semaines ou plus.

Elevage des couleurs :

Dans la nature, toutes choses se passent selon des règles bien distinctes, quoique l'homme
ne s'en doute souvent pas et que ses règles ou lois naturelles restent parfois longtemps cachées.
Chez tous les animaux domestiqués, on peut constater des modifications dont la taille, la
forme, la couleur et le dessin, ces modifications apparaissent parce que la domestication
exclut la sélection naturelle.
Chez la Perruche ondulée, ce sont surtout les couleurs et les dessins qui ont été modifiés par
suite de mutations, c'est à dire, d'aberrations héréditaires.
En outre, la taille de l'oiseau domestiqué est aussi plus grande et la tête est plus volumineuse
que chez le sujet sauvage.
Toutes ces mutations ont été soigneusement fixée grâce à la sélection raisonnée.

1891007901_1.gif

Des Fédérations nationales et mondiales ont fixé l'image idéale, ou le standard de la Perruche
ondulée d'exposition, qui doit mesurer environ 21 cm., avoir le haut du corps et la tête bien
remplie, un plumage lisse et lustré, un maintien fier et calme, tandis que les couleurs et les
dessins doivent également répondre strictement aux normes fixées.
Le lecteur attentif aura compris que, s'il veut s'appliquer à l'élevage de couleurs, il ne pourra
pas élever ses Perruches ondulées en colonie, où les oiseaux s'accouplent à leur guise, sans
se préoccuper des lois de l'hérédité.
Un élevage sélectionné par la couleur se pratique dans des cages d'élevage, où chaque couple
sera isolé pour toute la période de reproduction.
Il est évidemment nécessaire que ces cages soient assez spacieuses, afin de garder les
reproducteurs en bonne condition.

Il faudra débuter avec des oiseaux de bon type, qui jouissent d'uns santé excellente et dont
les couleurs el les dessins se rapprochent le plus de l'idéal.
Il est très important de connaître l'ascendance de ses reproducteurs, car s'ils sont hétérozygotes
(s'ils possèdent plusieurs facteurs cachés) il sera impossible de prévoir les résultats possibles
à moins de connaître parfaitement les facteurs cachés ou latents qu'ils possèdent.

Afin d'avoir des résultats probants, comme déjà dit, il est indispensable de débuter avec
plusieurs couples, que l'on choisira du meilleur type.
Ensuite, il faudra croiser entre eux les meilleurs jeunes obtenus, sans pratiquer un élevage
en consanguinité trop poussé.
Par ailleurs, l'élevage en consanguinité doit être réservé aux amateurs expérimentés !
Chaque année, l'amateur doit soigneusement sélectionner les oiseaux qu'il gardera pour
la reproduction.

002386038.jpgla-perruche-ondulee.jpgles-perruches-ondulees.jpgperruches-ondulees-les-connaitre-les-nourrir.jpg

Dès que les jeunes, nés en cage d'élevage seront sevrés, il faut les séparer des parents
et les placer en grande volière intérieure, afin qu'ils puissent se développer harmonieusement.
Dès que le temps le permet, les jeunes seront de nouveau transférés, mais cette fois en volière
extérieure, et l'on en profitera pour séparer mâles et femelles.
Dès que la reproduction prend fin, les adultes viendront rejoindre les jeunes sujets, mais là
aussi les mâles et les femelles seront logés en volière séparée.
Pour terminer, il vaut savoir qu'un amateur désireux de se perfectionner peut se faire membre
d'un club, où il profitera de l'expérience d'autres éleveurs, et ma foi, il peut aussi étudier
attentivement un bon traité sur la Perruche ondulée.

thGGPRB1RO.jpg

m@loute45.


__________________

Le vendeur de mouron des rues d'antan criait
"Cinq sous, la botte... pour les petits oiseaux"



Dernière modification par maloute45 ; 14/05/2018 à 13h36.
maloute45 est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide


Auteur et Webmaster : Cédric Courbois - [apdcanari] Belgique, province de Liège, hébergé chez Informaniak en Suisse
Copyright ©1999 - 2018, Au Paradis des Canaris
Powered by vBulletin® Version 3.7.0 Beta 4
Copyright ©1999 - 2018, vBulletin Solutions, Inc.