Tu veux monter ou descendre la page ?
Au Paradis des Canaris | Messages du jour: 0 Discussions: 56,759 | Messages: 507,526 | Membres: 6,674 | Connectés: 263 | Nouveau : christophejean (Bienvenue!)

Consultez notre blog, il regorge d'un tas d'informations interactives et ludiques sur les canaris ! Cliquez-ici ou appuyez sur la touche F1 de votre clavier pour afficher votre Tableau de bord Cliquez-ici pour consulter les articles rédigés par nos membres, ils regorgent de conseils et d'informations utiles ! Afin de mieux te connaitre et de rendre le forum plus convivial, présente toi en quelques lignes dans ce forum ! Merci
Au Paradis des Canaris, pour que la passion de la canariculture ne cesse d'exister !

www.bourse-oiseaux.com

Forum Utilisateurs connectés Blog
Annonces
Réduire Image
Messages du jour Discussions suivies Marquer les forums comme lus
Précédent   Au Paradis des Canaris > Forum > Discutons
Ornibird - Perle Morbide Changer votre avatar
FAQ Membres Recherche Messages du jour Marquer les forums comme lus

Notices

Tout savoir sur la reproduction chez les canaris Préparation à l'élevage des femelles Comment dois-je m'y prendre avec les oeufs ? Problèmes de conception de l'oeuf et mal de ponte
Calendrier de pontes jusqu'au sevrage Fiche d'élevage à apposer sur la cage Comment baguer les jeunes oisillons ? L'évolution des jeunes de 1 à 25 jours
Qu'est-ce le point noir, dit "Black punt" ? Les oeufs de la ponte à l'éclosion Comment nourrir les jeunes à la main ? Problèmes alimentaires pendant l'élevage des oisillons
Comment différencier un mâle d'une femelle ? Poser un diagnostic sur l'état de santé d'un canari Maladies les plus fréquentes chez le canari Autres questions ? Cliquez-ici

REMISE SUR ORNIBIRD.COM (pour les membres du forum en rentrant le code suivant : WELCOME)

Ornibird.com - Tout pour vos Oiseaux !

Poser une question sur le forum Comment ajouter une photo sur le forum ? Effectuer une recherche sur le forum

Ouvrir une nouvelle discussion Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 09/01/2014, 23h46   Afficher une version imprimable   (1)
maloute45
Raspberry and Plum

 
Avatar de maloute45

Léon
Sexe: Homme
Métier: Retraité
Inscription: novembre 2007
Messages: 10 925
Ville: Hainaut
Pays: Belgique
STAM: AG 06
Club: AOB

Une Perruche et un Passereau ensemble

Lu pour vous, pour information :

Source : "Ornithomédia.com" le 09 mai 2013

UNE PERRUCHE ET UN PASSEREAU CONSTRUISENT ENSEMBLE UN NID COMMUN !

Pour la première fois a priori, deux espèces appartenant à des genres différents ont été vues
apportant simultanément des matériaux pour édifier un même nid.


130509ca996aa0222712-news090513-conure-710x1000.jpg
Conure veuve (Myiopsitta monachus) et Annumbi alouette (Coryphistera
alaudina) construisant ensemble un même nid dans le Parque Nacional Teniente Agripino Enciso
(Paraguay).
Photographie : Paul Smith / Ecología en Bolivia



La Conure veuve (Myiopsitta monachus) est une perruche sociable et très
adaptable qui construit d'énormes nids collectifs pouvant atteindre plusieurs mètres de diamètre
et contenant plusieurs chambres distinctes dont les entrées sont placées sur les côtés et en
dessous.
Dans le Chaco sec (un écosystème composé de forêts épineuses) paraguayen, où l'espèce est
abondante, les nids sont construits avec des brindilles épineuses de plusieurs essences dont
celles du genre Celti.

Forshaw pense qu'en plus de constituer un moyen de défense contre les prédateurs, les épines
augmentent la cohésion de l'édifice.
Ces nids sont fréquemment construits sur des poteaux électriques et sur des grands arbres
(Aspidosperma quebracho-blanco et Chorisia insigni par exemple).
Des arbres isolés peuvent accueillir plusieurs nids qui sont agrandis chaque année et qui peuvent
devenir si lourds qu'ils peuvent finir par briser les branches qui les soutiennent.

L'Annumbi alouette (Coryphistera alaudina) est un passereau sociable, commun et sédentaire
appartenant à la famille des Furnariidés et vivant dans les forêts broussailleuses du Chaco.
Cette espèce construit dans les arbres de grands nids sphériques (30 à 50 centimètres de
diamètre) composés de brindilles et disposant d'une entrée dans leur partie supérieure.

Cette scène étonnante a été découverte en septembre 2012 dans le Parque Nacional Teniente
Agripino Enciso (dans le département de Boqueron, au nord du Paraguay), dans une clairière
d’une forêt épineuse aride typique du Chaco.
Les oiseaux ont été observés pendant quatre heures.


news090513-situ.gif
Situation du Parque Nacional Teniente Agripino Enciso (Paraguay).
Carte : Ornithomedia.com


L'ébauche d'un grand nid (environ 40 cm x 30 cm) en forme de coupe était
installée sur un grand arbre (Chorisia insignis) proche du siège du parc.
L'arbre supportait déjà deux autres nids de taille moyenne de Conures veuves, et un grand nid de
Cacholote roux (Pseudoseisura lophotes) avait été édifié dans un arbre proche.
Le sol était jonché de brindilles sans doute tombées de ces nids.

Une Conure veuve adulte a été observée à plusieurs reprises quittant l'arbre et y revenant avec
des brindilles qu'elle ajoutait à la base de la coupe.
Au même moment, au moins trois Annumbis alouettes ont été vus ramassant des branchages
sur le sol et les incorporant dans la partie supérieure du nid.
Quand elles ne participaient pas à sa construction, ces deux espèces coexistaient tranquillement
dans sa proximité immédiate.

Des espèces variées ont déjà été vues partageant ou "squattant" les grands nids de Conures
veuves.
Ces dernières ont aussi déjà été notées ajoutant des brindilles à la base des nids de Jabiru
d'Amérique (Jabiru mycteria).
On a aussi observé en Floride des perruches ajoutant des matériaux à une aire de Balbuzard
pêcheur (Pandion haliaetus).
Sa grande adaptabilité est l'une des raisons de l'expansion de la Conure veuve sur le continent
américain et ailleurs (des populations férales existent par exemple en Europe).

Areta et Bodrati (2007) avaient relevé que les matériaux utilisés par
l'Annumbi alouette pour la construction de son nid étaient collectés dans un rayon de moins de
25 mètres.
Les Conures veuves ajoutent continuellement des matériaux pour agrandir leurs nids qui leur
servent de sites de repos tout au long de l'année, et par conséquent, de nombreuses brindilles
mortes s'accumulent sur le sol.
En raison de la quantité considérable de matériaux nécessaires pour construire leurs nids
volumineux, les annumbis, qui sont incapables de casser directement des grandes brindilles sur
les arbres, profitent donc de la présence des conures.

Il s'agit là de la première observation d’une association entre une Conure veuve et ce passereau.
On ne sait toutefois pas quelle a été l'espèce à l'initiative de cette collaboration.
La conure défend généralement vigoureusement son nid contre les intrus.
Areta et Bodrati ont par contre noté que les annumbis étaient des oiseaux pacifiques qui
toléraient la présence des autres espèces près de leurs nids , y compris des prédateurs
potentiels.
On peut donc émettre l'hypothèse que c’est la conure qui a profité de l’ébauche de nid construite
par des annumbis dans un arbre qui était déjà occupé par ailleurs par d'autres couples de
perruches.

La Conure veuve montre une nette préférence pour les grands arbres aux troncs larges
suffisamment solides pour supporter le poids de leurs constructions collectives et pour résister
aux vents violents qui balaient fréquemment le Chaco.
Mais de tels arbres sont rares dans cette région aride et ils constituent donc des sites de
nidification recherchés.
Les annumbis, qui construisent aussi de grands nids, recherchent donc sûrement les mêmes
sites de nidification.

D'autre part, plusieurs aspects de l'architecture de leurs nids respectifs font que ces deux
espèces peuvent potentiellement partager la même construction.
Les entrées des nids des conures sont situées dans leur partie inférieure et ils disposent d'un toit
qui est construit en premier .
Chez l'Annumbi alouette, l'entrée du nid est située au dessus, et il est construit en premier au
niveau de la base, les parois latérales étant montées par la suite.
Lors de la scène décrite dans cet article, les deux espèces travaillaient dans des directions
opposées, sans entrer en contact direct et donc évitaient d'éventuels conflits.

Burger et Gochfeld avaient observé dans le Pantanal brésilien des nids de Conures veuves
adossés à ceux de Cacholotes unis (Pseudoseisura unirufa), un autre Furnariidé qui construit
aussi d’ énormes nids avec des brindilles; toutefois, les auteurs n'ont pas détaillé le processus
de construction.
Il n'existe pas d'autres données d'annumbis partageant leurs nids avec d'autres espèces, et
c'est aussi apparemment la première observation de deux espèces d'oiseaux édifiant ensemble
leur nid.

__________________
Si vous avez des anecdotes, des suivis d'élevage, des histoires sur les oiseaux
pourquoi ne pas les partager avec nous
.

Amicalement vôtre

Dernière modification par maloute45 ; 09/01/2014 à 23h54.
maloute45 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 10/01/2014, 12h20   Afficher une version imprimable   (2)
canarisfolies33

 
Avatar de canarisfolies33

breyne robert
Sexe: Homme
Age: 65
Métier: commerçant dans le passé
Inscription: juillet 2013
Messages: 461
Ville: Lille
Département: 59 Nord
Pays: France
Eleveur: couleur

Comme quoi les oiseaux sont bien plus intelligents que nous. Robert.
canarisfolies33 est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : oui
Navigation rapide


Auteur et Webmaster : Cédric Courbois - [apdcanari] Belgique, province de Liège, hébergé chez Informaniak en Suisse
Copyright ©1999 - 2021, Au Paradis des Canaris
Powered by vBulletin® Version 3.7.0 Beta 4
Copyright ©1999 - 2021, vBulletin Solutions, Inc.