Discussion: Japan Hoso
Afficher un message
Vieux 06/08/2005, 11h54   Afficher une version imprimable   (20)
Florianne
Canaricultutrice forcenée

 
Avatar de Florianne

Florianne
Sexe: Femme
Age: 42
Métier: ATER Informatique
Inscription: mars 2004
Messages: 1 603
Ville: Rillieux (Près de Lyon)
Département: 69 Rhône
Pays: France
Eleveur: Canaris a fond rouge

Re : Japan Hoso

On peut toujours trouver pire que soi dans la vie mais bon essayer de battre meilleur que soi ne serait il pas plus positif ?

Je reconnais ne pas faire de concours ni d'élevage intensif mais il y a pour moi une contradiction évidente entre élever des oiseaux "à la dure" et mettre 40 oiseaux ensemble dans une cage. Elever à la dure c'est à dire dans des conditions qui vont faire ressortir les animaux avec le meilleur potentiel (génétique, santé ...). Mettre 40 oiseaux dans une cage de cette taille c'est prendre des risques avec la santé des animaux (car l'accident ne peut qu'arriver dans ces conditions - picage, stress, fracture...) C'est un peu comme rouler à 250km/h sur une petite route de campagne et se dire que si j'ai un accident c'est parce que je ne savais pas assez bien conduire.

Je reconnais que quand on a peu de places il est difficile de faire de l'élevage (j'ai vécu cela chez mes parents) Ma démarche a été différente alors : si je ne peux pas produire en intensif je vais produire en qualitatif en sélectionnant les couples qui vont reproduire et les autres non.

Maintenant, si je parle en tant que gestionnaire, je dirais qu'il faut calculer le rapport entre ce que les canaris te rapportent et le cout des diverses blessures et maladies qui sont générées par un tel élevage. Si ce rapport est positif alors oui il faut continuer sinon il est peut etre tant de repenser l'élevage autrement.
__________________

Florianne est déconnecté   Réponse avec citation